Smart Buildings : le rôle clé des capteurs autonomes et sans fil

18 octobre 2021 // Par A.Dieul
Smart Buildings : le rôle clé des capteurs autonomes et sans fil
Emmanuel François Sales Manager de Western Europe EnOcean GmbH nous explique dans cet article comment les gestionnaires d'installations et d'immobilier d'entreprise s'appuient de plus en plus sur l'analyse des données pour identifier les schémas d'utilisation, réduire les coûts et faire des bureaux de meilleurs lieux de travail.

Les données jouent un rôle crucial dans la compréhension, la mesure et l'amélioration des processus de gestion des installations (Facilities Management ou FM). Des solutions polyvalentes et innovantes de collecte de données permettent d'optimiser le fonctionnement des bureaux et, de manière générale, d'améliorer le confort et la qualité de vie au travail.

Smart Buildings : le rôle clé des capteurs autonomes et sans fil

Emmanuel François Sales Manager Western Europe EnOcean GmbH nous explique dans cet article comment les gestionnaires d'installations et d'immobilier d'entreprise s'appuient de plus en plus sur l'analyse des données pour identifier les schémas d'utilisation, réduire les coûts et faire des bureaux de meilleurs lieux de travail. Les données jouent un rôle crucial dans la compréhension, la mesure et l'amélioration des processus de gestion des installations (Facilities Management ou FM). Des solutions polyvalentes et innovantes de collecte de données permettent d'optimiser le fonctionnement des bureaux et, de manière générale, d'améliorer le confort et la qualité de vie au travail.

Traduire les données des capteurs pour la gestion des bâtiments

L'analyse des données devient de plus en plus importante pour se conformer aux exigences de santé et de sécurité dans les bâtiments. Mais le besoin de flexibilité des installations et la réduction des coûts - notamment les économies d'énergie - sont d'autres exemples de la manière dont les gestionnaires peuvent optimiser l'utilisation des lieux de travail. Tout ceci conduit à un besoin croissant de collecter des données au sein des installations, qu’il s’agisse des variations de température, du taux d’humidité, de l’éclairage, voire de l’ouverture des portes et fenêtres. Reste à trouver le meilleur moyen de transmettre ces données au système de gestion des bâtiments. Une option simple et économique consiste à utiliser les infrastructures informatiques existantes. Les capteurs autonomes comme ceux utilisant la technologie EnOcean par exemple, peuvent collecter d'abord les données brutes, qui sont ensuite transférées en toute sécurité vers le cloud en utilisant une combinaison de


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.