Silina courbe les capteurs d’image à échelle industrielle

04 mai 2021 // Par A.Dieul
SILINA courbe les capteurs d’image à échelle industrielle
Silina, une startup deeptech en microélectronique, apporte un changement de paradigme à l'industrie de l’imagerie en courbant les capteurs d'image. Cette idée existe depuis de nombreuses années mais était jusqu’alors limitée à la production de capteur courbe à l’unité. Silina a mis au point une technologie pionnière qui permet de courber des centaines de capteurs en même temps, ce qui ouvre des perspectives inédites pour la conception de caméras, des marchés de haut volume aux marchés de niche.

A l’image des yeux humains, la plupart des systèmes de vision dans la nature utilisent des rétines courbes. Ces dernières permettent l’utilisation d’un système optique simple constitué d’une seule lentille, le cristallin, offrant un large champ de vision pour une qualité d'image exceptionnelle, le tout dans un ensemble très compact. Aujourd’hui, tous les systèmes d'imagerie électronique utilisent des capteurs d'image plans qui nécessitent de nombreux éléments optiques, et rendent l'objectif extrêmement complexe et coûteux. Cela dégrade les performances et les capacités optiques d’une caméra, et augmente le budget masse/volume ainsi le coût global d’un système optique.
Les capteurs d'image courbes de Silina sont la prochaine innovation majeure en optique ; ils apportent une véritable rupture dans la façon dont les systèmes de vision seront conçus. Ils surmontent des limitations techniques qu'aucun logiciel ne peut résoudre et ouvrent la voie vers une toute nouvelle génération de caméras. Les capteurs courbes améliorent considérablement leurs caractéristiques selon quatre critères clés : une qualité d'image et une capacité de détection accrues, ainsi qu'une réduction du coût et de l'encombrement des caméras.

Une innovation pour la mise à l’échelle:
Wilfried JAHN, CTO et co-fondateur de Silina, a développé et optimisé un procédé de courbure dans la perspective d’une mise à l’échelle pour les marchés de haut volume. Il explique : « notre innovation résout une problématique technologique difficile qui est la mise à l’échelle. Jusqu’alors, cette technologie était limitée aux marchés de niche car les procédés de courbure permettaient de courber qu’une puce après l’autre, portant le nombre de capteur courbés à quelques dizaines d’unité sur les 20 dernières années. Grâce à la pollinisation croisée de plusieurs expériences professionnelles, nous avons mis au point un procédé unique pour courber des centaines de capteurs en même temps. Nous pouvons contrôler tous les paramètres, ce qui rend le procédé fiable, répétable et permet de faire tomber significativement les coûts de production. Seulement un mois après la création


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.