Intel pousse les fabricants automobiles européens vers des process avancés

09 septembre 2021 // Par A Delapalisse
Intel pousse les fabricants automobiles européens vers des process avancés
Le CEO d'Intel, Pat Gelsinger, pousse les constructeurs automobiles à adopter une technologie de process de puces plus agressive à l'avenir

Le PDG d'Intel, Pat Gelsinger, pousse les constructeurs automobiles vers des nœuds de process plus avancés avec la promesse d'une plus grande capacité de fabrication de puces en Europe.

Dans un discours liminaire au salon de l'automobile IAA de Munich cette semaine, il voit les semiconducteurs représenter plus de 20 % de la nomenclature totale d'un véhicule haut de gamme d'ici 2030, en hausse de 500 % par rapport à 2019, en raison de la nécessité d'un traitement accru des données des caméras et des capteurs Lidar. Gelsinger a prédit que le marché total adressable des semiconducteurs automobiles allait presque doubler d'ici la fin de la décennie pour atteindre 115 milliards de dollars, représentant plus de 11% de l'ensemble du marché des semiconducteurs et il veut qu'Intel soit un fournisseur important de ces semiconducteurs en Europe.

Il est à noter que les constructeurs automobiles européens ont été durement touchés par leur annulation de commandes de puces l'année dernière au début de la pandémie de Covid-19, et ont constaté que la réorganisation et la confirmation de nouvelles commandes avait pris au moins un an.

« Cette nouvelle ère de demande soutenue de semiconducteurs nécessite une réflexion vaste et audacieuse », a déclaré Gelsinger. Cela comprend un investissement de 80 milliards d'euros (115 milliards de dollars) dans la production de semiconducteurs en Europe, mais au cours de la prochaine décennie. Cela se compare à un investissement de 100 milliards de dollars par TSMC et de 200 milliards de dollars par Samsung pour augmenter la capacité de production au cours des trois prochaines années.

Articles liés:

NXP et TSMC coopèrent sur un process 5nm automobile

TSMC va investir $100 milliards sur 3 ans pour augmenter ses capacités

TSMC price rise to drive global equipment costs

L'industrie automobile est un moteur clé pour les ambitions d'Intel en Europe, et Intel a discuté d'une Fab pour ce service en Bavière. Intel Foundry Services, annoncé en mars, est activement engagé dans des discussions avec des clients potentiels en Europe, notamment des constructeurs automobiles et leurs fournisseurs.

La société a annoncé son intention d'établir une capacité de fonderie dédiée dans son usine en Irlande et de lancer l'accélérateur de services de fonderie Intel pour aider les concepteurs de puces automobiles à passer aux nœuds avancés. Pour cela, la société lance une nouvelle équipe de conception et propose à la fois de la propriété intellectuelle (IP) personnalisée et standard, aux normes de l'industrie pour soutenir les clients automobiles.

Le passage à des nœuds de process plus agressifs est naturel, car les conceptions doivent de toute façon être portées vers un nouveau process, vous pouvez donc aussi bien profiter d'une technologie plus récente.

Cependant, l'usine Leixlip en Irlande n'est qu'au nœud de process Intel de 14 nm. Cela se compare à NXP qui passe de 28 nm à 5 nm pour ses composants avec TSMC à Taïwan, bien que TSMC envisage également une Fab 12 nm à Dresde, en Allemagne, desservant également le marché automobile.

Lire aussi:

www.intel.com

Other related articles

Other articles on eeNews Europe


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.