MENU

Microcontrôleurs 32 bits pour un contrôle du signal numérique à un coût compétitif

Microcontrôleurs 32 bits pour un contrôle du signal numérique à un coût compétitif

Nouveaux produits |
Par eeNews Europe



Ces microcontrôleurs sont des systèmes sur puce (SoC) basés sur le cœur Cortex-M4 avec unité de calcul en virgule flottante (FPU). Ils sont optimisés pour gérer et traiter de façon efficace des signaux mixtes dans des circuits tels que des commandes de moteur en triphasé, des applications biométriques, les sorties de capteurs industriels ou des filtres audio. Ils permettent de simplifier la conception, de réduire la consommation énergétique et de réduire l’espace occupé sur le circuit imprimé dans les applications grand public, le médical, les appareils de fitness portables, la surveillance de systèmes et les compteurs de relevé de la consommation.Le cœur Cortex-M4 avec FPU accroît les performances du précédant Cortex-M3 grâce à l’ajout d’une fonction de traitement du signal numérique (DSP), des instructions arithmétiques à saturation et temps de cycle unique optimisé et une unité de calcul en virgule flottante (FPU).
"La nouvelle série F3 porte notre gamme de microcontrôleurs ARM Cortex-M4 dans plus de 70 références qui vont aider nos clients à concevoir des produits encore plus puissants grâce aux avantages de performances de la famille STM32", a déclaré Michel Buffa, directeur général de la division Microcontrôleurs de STMicroelectronics. "Son processeur avancé, ses périphériques analogiques avancés de haute qualité et sa mémoire de moyenne densité forment une association solide que l’on ne trouve pas dans les produits concurrents propriétaires ou architecturés autour d’un cœur Cortex."
Cette famille F3 est déclinée en quatre lignes de produits, qui se différencient par la densité de mémoire intégrée et les périphériques qu’ils embarquent. Les périphériques assurent un haut niveau d’intégration analogique et des performances maximales grâce à des fonctions telles qu’un convertisseur analogique/numérique 12 bits, dont la fréquence d’échantillonnage est de 5 Méch/seconde. Suivant le modèle et le niveau de capacité mémoire, ces circuits se présentent en boîtiers LQFP48 ou LQFP100.
Les références F30x comptent sept comparateurs rapides avec un temps de réponse de 50 ns, quatre amplificateurs à gain programmable prenant en charge quatre valeurs de gain différentes avec une précision de 1 %, deux convertisseurs numérique/analogique 12 bits et quatre convertisseurs analogique/numérique 12 bits à 5 Méch/seconde autorisant une fréquence d’échantillonnage jusqu’à 18 Méch/seconde en mode entrelacé. Ils disposent également de deux horloges de commande de moteur avancées fonctionnant jusqu’à 144 MHz qui permettent à un unique microcontrôleur de piloter deux moteurs et, grâce à ses périphériques analogiques intégrés, d’assurer la correction du facteur de puissance (PFC) dans des équipements tels que les appareils électroménagers. Leur vitesse de synchronisation inférieure à 7 ns, permet également aux applications telles que les alimentations numériques utilisées dans les infrastructures de télécommunications ou les serveurs de données, les micro-onduleurs des centrales solaires ou l’éclairage par diodes LED de bénéficier au meilleur coût de l’évolutivité, de la consommation d’énergie réduite et des performances de la famille STM32.
Pour aider les développeurs à optimiser les délais d’exécution du code, ces versions disposent de 8 ko de mémoire SRAM mappée sur le bus d’instructions sous la forme d’une mémoire SRAM couplée au cœur du processeur (CCM SRAM). Les programmes de routine critiques chargés au démarrage dans la mémoire CCM 8 ko peuvent être exécutés à plein régime avec un temps d’attente nul, atteignant 94 MIPS Dhrystone à 72 MHz. Cette valeur est de 62 MIPS Dhrystone lorsque l’exécution se fait à partir d’une mémoire Flash ou SRAM, ce qui correspond à des performances en hausse de 52 % pour les routines critiques. Cette série comptent également jusqu’à 40 ko de mémoire SRAM mappée sur le bus de données. La mémoire CCM-SRAM de 8 ko peut également être utilisée pour le stockage de données sans baisse de performances.
La série F37x se caractérise par une différente association de fonctions périphériques. Elle intègre un convertisseur analogique/numérique Sigma-Delta 16 bits sur puce qui lui permet une utilisation dans un plus large éventail d’applications de détection haute précision et constitue une solution capable de remplacer un processeur discret d’usage général et un convertisseur analogique/numérique séparé. Cette série incorpore jusqu’à trois convertisseurs analogique/numérique Sigma-Delta 16 bits avec une alimentation analogique indépendante comprise entre 2,2 V et 3,6 V, jusqu’à 21 canaux uniques ou 11 canaux différentiels, et sept gains programmables par canal. Parmi les autres fonctions périphériques analogiques de cette série figurent deux comparateurs rapides, trois convertisseurs numérique/ analogique 12 bits et un convertisseur analogique/numérique 12 bits à 1 Méch/seconde. Enfin, l’unité de contrôle électronique grand public CEC évoluée la destine aux produits multimédia à usage grand public.

www.st.com

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

Articles liés
10s