Magdala développe un capteur/détecteur de neutrons en SiC

Magdala développe un capteur/détecteur de neutrons en SiC

Créée en 2015, Magdala a déjà éprouvé sa technologie SiC sous la forme de détecteurs et de capteurs de neutrons dans le secteur nucléaire et de la géo-prospection, puis s'est diversifiée dans le médical pour le contrôle de flux d'électrons au sein d'équipements thérapeutiques. Elle vient d’annoncer un capteur de neutron SiC remplaçant avantageusement l'Hélium 3 et les scintillateurs.
Par Alain Dieul

Partager:

De la modélisation à la conception et la fabrication des capteurs et/ou détecteurs, cette jeune entreprise, sise à Lançon-Provence, maîtrise toute la chaîne scientifique, technologique et industrielle qui lui confère une position de leader dans la détection SiC des neutrons.

Cette technologie innovante permet de détecter des neutrons rapides et thermiques, et plus largement, des rayons ionisants X, Gamma, Beta, Alpha, dans des environnements sévères comme, entre autre, les températures élevées, supérieures à 500 °C, les hautes pressions, et en milieu corrosif.
Le capteur couvre la gamme d’énergie neutrons thermiques de 0,025 eV à 1 eV et celle neutrons rapides de 1MeV à 20 MeV. Il résiste à de fort flux radiatifs allant jusqu’à 4×10+13 n/cm2 et se caractérise par un faible courant de fuite de 10 -12 A/cm². Fonctionnant avec une tension d’alimentation allant de 0 à 600 V, il offre un diamètre d’analyse de 100 µm à 10 cm sous une atmosphère contrôlée supérieure à 10-2 mbar.

Magdala présentera ses solutions au Workshop International « R2SRT2016 » (Radiation Resistant Sensors and Related Technologies for Nuclear Power Plant Decommissioning) qui aura lieu les 19 et 20 Avril 2016 à Iwaki au Japon.

 

www.magdala.fr

Electronique-ECI
10s