MENU

Ansys et AMD accélèrent la simulation de grands modèles structurels mécaniques

Actualité générale |
Par Alain Dieul


Ansys annonce qu’Ansys Mechanical , sa solution d’analyse par éléments finis (FEA) prend désormais en charge les accélérateurs AMD Instinct, les plus récents GPU (Graphical Processing Unit) unités de traitement graphique d’AMD pour les centres de données. Ces derniers sont conçus pour fournir des performances exceptionnelles aux centres de données et aux supercalculateurs afin de contribuer à la résolution des problèmes les plus complexes du monde.

Pour prendre en charge les accélérateurs AMD Instinct, Ansys a développé du code APDL dans le logiciel Ansys Mechanical compatible avec les bibliothèques AMD ROC sur Linux, ce qui favorisera les performances et la mise à l’échelle sur les accélérateurs AMD. Les tests menés par Ansys montrent que la solution accélère considérablement la simulation de grands modèles mécaniques structurels – entre trois et six fois plus vite pour les applications Ansys Mechanical utilisant le solveur direct sparse. La prise en charge des accélérateurs AMD Instinct par le logiciel offre aux clients une plus grande flexibilité dans leur choix de matériel de calcul haute performance (HPC).

« Aujourd’hui, les défis d’ingénierie complexes et de grande envergure exigent des simulations rapides, précises et prédictives et évolutives », déclare Brad McCredie, Vice-président de la division Centre de données et accélérateur d’AMD. « La collaboration entre Ansys et AMD peut offrir un gain de temps dans certaines applications, ce qui permet à nos clients communs d’exécuter des simulations structurelles complexes et d’aboutir à des conceptions plus efficaces et qualitatives pour les voitures, les avions, et biens d’autres produits, tout en respectant leurs délais. »

« Cette collaboration permettra à nos clients d’exploiter du matériel GPU de pointe pour les applications Ansys Mechanical dans le centre de données, à la fois sur site et dans le cloud, afin de réduire les délais de commercialisation et fournir des solutions plus optimales », ajoute Shane Emswiler, Vice-président senior des produits chez Ansys. « Cette démarche s’inscrit dans notre stratégie HPC qui vise à investir massivement dans les GPU en tant que technologie émergente, durable et puissante pour les simulations Ansys. »

www.ansys.com 


Share:

Linked Articles
10s