Séparateur magnétique pour poudre de lithium-ion

14 octobre 2021 // Par A.Dieul
Séparateur magnétique pour poudre de lithium-ion
Goudsmit Magnetics, de Waalre, aux Pays-Bas, a récemment commencé à fabriquer un séparateur magnétique rotatif destiné au traitement sans métal de la poudre de lithium-ion pour les batteries. La qualité des poudres cathodiques telles que le nickel, le cadmium et le lithium doit être optimale pour garantir le fonctionnement d'une batterie.

Toute contamination métallique présente dans la poudre réduit la qualité du mélange de matériaux et entraîne une réduction de la durée de vie des piles. Le séparateur magnétique rotatif à nettoyage automatique filtre des particules de métal aussi petites que 30 µm dans la poudre de lithium qui s'écoule mal. Le lithium est extrait de lacs salés tels que le Salar de Atacama au Chili, où il existe d'énormes réserves de saumure contenant du lithium. Certains grands producteurs transforment ce lithium en une poudre qui sert de matière première aux batteries utilisées, entre autres, dans les voitures électriques, les ordinateurs portables et les téléphones mobiles.
Le séparateur magnétique contient neuf barres magnétiques puissantes et rotatives qui empêchent la poudre fine de se coller aux barres comme un pont. Le mouvement de rotation garantit que le produit ne se bloque pas sur les barres, ce qui permet une bonne déferrisation. Le contact avec les barres magnétiques est donc optimal. Ceci est important car les particules faiblement magnétiques, en particulier, doivent toucher les barres magnétiques. Les barres magnétiques à commande pneumatique de Ø50 mm ont un champ de maintien profond. Avec une densité de flux de 12 000 gauss sur les barres, l'aimant peut capturer, outre les particules de fer, des particules paramagnétiques telles que l'oxyde de fer et l'acier inoxydable. Le séparateur magnétique est étanche à la poussière et peut être nettoyé automatiquement.

Processus
La demande croissante de batteries pour les ordinateurs portables, les téléphones et les voitures électriques, par exemple, fait grimper le prix des matières premières extractibles des mines. Cela s'applique à des substances telles que le nickel, le cadmium et le lithium - les poudres cathodiques - ainsi qu'à des poudres anodiques telles que le graphite, le noir de carbone ou la silice. Les aimants jouent un rôle important dans le développement final des batteries au lithium, tant dans les phases d'extraction que de production. La qualité d'une


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.