Selon Farnell, l’Industrie 4.0 devrait être la principale application dans l’IoT d’ici 5 ans

19 juillet 2021 // Par A.Dieul
Selon Farnell, l’Industrie 4.0 devrait être la principale application dans l’IoT d’ici 5 ans
Farnell a publié une nouvelle recherche sur l’IoT qui révèle le rôle croissant de l’IoT dans les applications d’automatisation industrielle et de contrôle, essentielles au développement de l’Industrie 4.0. L’enquête sur l’IoT, menée chaque année par Farnell, génère de nouvelles informations sur ce marché clé, notamment les opportunités et défis pour les ingénieurs travaillant dans l’IoT.

Les trois principaux segments industriels en tête des applications IoT sont l’automatisation et le contrôle industriels (25 %), la domotique (18 %) et l’intelligence artificielle (12 %).  Bien que l’automatisation et le contrôle industriels soient considérés comme un marché clé pour l’IoT, il est reconnu que l’adoption de l’Industrie 4.0 est lente, principalement en raison de préoccupations concernant la sécurité (32 %) et le manque de stratégie commerciale (30 %) qui entravent l’adoption et l’intégration de solutions de fabrication intelligentes. La sécurité reste l’aspect le plus important à prendre en compte par les développeurs (29 %) lors du développement de leurs conceptions, et c’est également leur principale préoccupation (36 %), suivie de la connectivité et de l’interopérabilité.

La valeur perçue des données collectées par les appareils connectés IoT est un facteur considérable dans l’adoption de l’IoT. L’univers de plus en plus connecté des villes, des usines, des maisons et des véhicules intelligents dispose désormais d’appareils et de systèmes qui échangent et stockent des données de manière autonome. Ces données offrent aux entreprises la possibilité d’apporter des améliorations, d’augmenter leurs bénéfices ou de réduire les coûts de nombreuses fonctions commerciales tout en offrant une qualité améliorée, une efficacité accrue, une meilleure conformité et des avantages en termes de maintenance prédictive. Dans l’enquête, 48 % des répondants ont cité les améliorations de la productivité et de la fabrication comme étant les principales raisons de concevoir une connectivité IoT.

Il n’est pas surprenant que les répondants continuent d’adopter l’IA dans le cadre de leurs solutions.  39 % ont déclaré qu’ils utilisaient déjà l’IA dans leurs conceptions et 47 % supplémentaires ont déclaré qu’ils seraient prêts à mettre en œuvre l’IA dans les projets futurs.  Les capteurs environnementaux sont signalés comme étant les capteurs les plus couramment utilisés dans les appareils IoT pour mesurer la température, l’humidité, la pression, le gaz, etc.  Cette tendance est constante depuis trois années que Farnell mène l’enquête. L’enquête a également révélé qu’un grand nombre de répondants utilisent les SBC


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.