Les nouveaux PHY Ethernet permettent une architecture de bus Multi-Drop

30 juillet 2021 // Par A.Dieul
Les nouveaux PHY Ethernet permettent une architecture de bus Multi-Drop
L’industrie intelligente recherche toujours plus d’efficacité dans l'automatisation, à mesure que les réseaux numériques connectent de plus en plus les machines, les équipements des lignes de production et les robots. Les réseaux de technologie opérationnelle (OT) et informatiques (IT), qui sont particulièrement critiques pour l’Internet des objets industriel (IIOT) sont tributaires de l’Ethernet pour des questions d’interopérabilité, ainsi que pour accélérer la transmission des données et en garantir la sécurité.

La famille LAN867x de PHY 10BASE-T1S, nouvelle solution disponible auprès de Microchip Technology Inc., étend la connectivité Internet en périphérie des réseaux industriels, ce qui simplifie les architectures et réduit les risques pour les développeurs.

Les émetteurs-récepteurs PHY Ethernet (couche physique) LAN867x de Microchip sont des composants ultra performants et compacts qui permettent des connexions à des composants système standard, y compris à des capteurs et actionneurs, qui auparavant nécessitaient leurs propres systèmes de communication.

Grâce aux composants LAN867x, toutes les infrastructures Ethernet dans des systèmes OT ou IT peuvent être étendus jusqu’à la périphérie du réseau. Les composants LAN867x de Microchip permettent de se passer des passerelles qui étaient nécessaires auparavant pour interconnecter des systèmes de communication incompatibles. La paire de câbles unique de l’Ethernet SPE (Single-Pair Ethernet) réduit les coûts, tandis que l’architecture de bus Multi-Drop permet de limiter le recours à des commutateurs coûteux et améliore l’évolutivité. Plusieurs réseaux peuvent fonctionner sur la même ligne de bus avec un haut débit de données.

Les PHY Ethernet LAN8670, LAN8671 et LAN8672 sont les premiers du marché à être conçus et validés selon le nouveau standard 10BASE-T1S pour le SPE, publié par l’IEEE.

Le standard 10BASE-T1S résout les problèmes liés à la création d’architectures tout-Ethernet pour les applications industrielles, telles que les commandes de process, l’immotique et la consolidation de systèmes avec plusieurs technologies d’interconnexion. Cette configuration permet une topologie (de ligne de bus) Multi-Drop (MDB), moins de câbles, le développement sur cartes électroniques jusqu’à au moins 8 nœuds et jusqu’à au moins 25 mètres de portée.

Les infrastructures tout-Ethernet simplifient les architectures grâce à l’utilisation de mécanismes de communication et de sécurité bien connus. Lors de la conception de nouveaux systèmes, les coûts comme les risques sont ainsi réduits. Par ailleurs, avec le tout-Ethernet, il est possible d’utiliser le même protocole indépendamment de la vitesse de la couche physique, et le même fonctionnement au sein des infrastructures de sécurité et


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.