Le sommet américain sur l’industrie quantique met en lumière la pénurie des compétences

14 octobre 2021 // Par D. Cardon
Le sommet américain sur l’industrie quantique met en lumière la pénurie des compétences
Aux États-Unis, des entreprises de technologie quantique ont rencontré le gouvernement pour discuter de la façon dont les ordinateurs et les capteurs quantiques devraient profiter à tous.

Le sommet quantique qui s’est tenu aux États-Unis comprenait une table ronde avec des représentants du bureau exécutif du président et des dirigeants d'entreprises de technologie de l'information quantique. La table ronde s'est concentrée sur la compréhension des applications de la science de l'information quantique, les obstacles à la transition des concepts de R&D quantique en produits ou services sur un marché mondial, et l'impact potentiel des technologies quantiques sur la société.

Le Dr Charles Tahan*, a souligné la nécessité d'accélérer cette technologie tout en trouvant des solutions créatives et en protégeant la technologie. Un rapport du sous-comité de la Maison Blanche sur les implications économiques et sécuritaires de la science quantique a souligné le rôle vital que jouent les talents étrangers et la coopération internationale dans l'écosystème quantique américain.

Vraisemblablement, cela fait référence à des entreprises telles que PsiQuantum, créée par le chercheur australien, le professeur Jeremy O'Brien de l'Université britannique de Bristol. La société a levé un total de 665 millions de dollars pour son ordinateur quantique photonique qui s'étendra à des millions de qubits. avec un tour de table de 450 millions de dollars plus tôt cette année. Intel, également présent à la table ronde, travaille en étroite collaboration avec l'Université de Delft aux Pays-Bas pour sa technologie quantique

Jeremy O'Brien, PDG et co-fondateur de PsiQuantum a déclaré :« C'était très encourageant de voir le gouvernement américain s'engager dans une discussion sur les défis et les opportunités de l'informatique quantique et sur la nécessité de soutenir le développement et le déploiement de cette technologie, qui a le potentiel de révolutionner des industries entières et de stimuler l'innovation et la croissance économique dans tous les pays. secteur majeur de l'économie.

Jeremy O'Brien poursuit : « L'informatique quantique va profondément changer le monde. La question est de savoir comment concrètement produire le matériel au niveau adéquate pour provoquer ces changements. Les géants de la technologie et le gouvernement américain reconnaissent que selon ce que l’on sait aujourd’hui, il faut un million de qubits pour faire quoi que ce soit d'utile avec un ordinateur quantique. Arriver à temps pour relever nos plus grands défis en matière de climat, de santé et d'énergie, nécessite le type de partenariats privés-gouvernements qui sont discutés à la Maison Blanche. »


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.