Le patron de la division AMS de STMicroelectronics devient CEO de Ferrari

10 juin 2021 // Par A Delapalisse
Le patron de la division AMS de STMicroelectronics devient CEO de Ferrari
Benedetto Vigna, président du groupe Analog, MEMS and Sensors chez STMicroelectronics, va rejoindre Ferrari en tant que CEO en septembre.

Benedetto Vigna, l'actuel président du groupe Analog, MEMS and Sensors du fabricant de puces européen STMicroelectronics, va devenir CEO du constructeur de voitures de luxe Ferrari. Vigna, qui a passé 26 ans chez ST, a été un pionnier des MEMS dans les applications grand public chez ST avant de passer à une expérience managériale plus large. Cette décision met en évidence l'importance croissante des technologies de semiconducteurs liées à l'électrification pour les constructeurs automobiles.

« Benedetto a commencé sa carrière chez ST il y a 26 ans. Il a établi le leadership de ST dans les capteurs MEMS, puis dans une gamme plus large de capteurs et d'actionneurs, et a dirigé les efforts de l'entreprise dans les composants analogiques et, plus récemment, les solutions de détection optique », a déclaré Jean -Marc Chery, PDG de ST, dans un communiqué. « Au nom du comité exécutif de ST, ainsi que de l'ensemble de notre direction et de nos employés, je remercie Benedetto pour sa contribution au succès de l'entreprise et lui souhaite le meilleur pour ses projets futurs. Nous travaillerons ensemble au cours des prochaines semaines pour assurer une transition en douceur. ."

Dans la même déclaration, Vigna a déclaré : « J'ai passé la moitié de ma vie à travailler avec une formidable équipe multiculturelle envers laquelle je suis, et je serai toujours, reconnaissant. Sans une équipe aussi formidable, il aurait été impossible de développer l'activité d'AMS aux niveaux d'aujourd'hui. Je tiens à remercier toute la famille ST pour ce qu'ils m'ont appris et pour le temps que nous avons consacré ensemble à transformer nos rêves en produits réels.

Lire aussi:

Boom des ventes chez STMicroelectronics, sur la voie des $12 milliards

Les plans européens dans les semiconducteurs irréalistes selon TSMC

L'industrie électronique grignote l'industrie automobile

 

Related links and articles:

www.st.com

News articles:


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.