Interfaçage du FlashRunner High-Speed avec les réseaux CAN et CAN-FD

11 octobre 2021 // Par A.Dieul
Interfaçage du FlashRunner High-Speed avec les réseaux CAN et CAN-FD
Distributeur des outils SMH Technologies en France, ISIT annonce le développement d’une nouvelle solution flexible pour s’interfacer avec les réseaux CAN et CAN-FD : le module actif dédié CAN-4 de FlashRunner High-Speed. Ce système est conçu pour répondre à une demande croissante du marché pour les cartes de programmation à l’étape de fin de ligne où le boîtier est monté sur les cartes et seul le bus CAN est accessible. De plus, ce système peut être utilisé pour flasher les périphériques qui n’ont que le bus CAN ou CAN-FD comme port clignotant.

CAN, qui signifie Controller Area Network, est un protocole automobile utilisé dans le monde entier en raison de sa robustesse et de sa flexibilité. Le développement de ce protocole a commencé entre 1980 et 1990 chez Bosch, puis il est devenu un standard pour le diagnostic embarqué (OBD). Étant donné que le CAN original a quelques limitations en termes de bande passante et de performance (maximum 1 Mbps), récemment une nouvelle norme a été introduite sur le marché : le CAN-FD (Controller Area Network Flexible Data-Rate), qui peut atteindre un débit de données allant jusqu’à 12 Mbps. Une autre différence significative entre CAN et CAN-FD est que les trames CAN peuvent transporter jusqu’à 8 octets, tandis que les trames CAN-FD ont un champ de données jusqu’à 64 octets.

L’une des principales particularités du protocole de bus CAN est que deux lignes différentielles sont utilisées pour communiquer. En fait, un émetteur-récepteur CAN est nécessaire pour transformer ces signaux spéciaux en informations utilisables par le programmeur. C’est la raison pour laquelle SMH Technologies a développé l’Active Module CAN-4 dédié pour gérer ce protocole qui n’est disponible que pour FlashRunner High-Speed. L’Active Module CAN-4 dispose de quatre canaux de communication parallèles indépendants. Chacun d’entre eux est composé d’un émetteur-récepteur galvaniquement isolé pour interfacer un bus CAN, comme l’exigent les spécifications des protocoles CAN et CAN-FD.

En plus du module matériel Active Module CAN-4, un pilote de STD_CAN à usage général a été développé. Ce pilote vise à être aussi générique que possible, de sorte que SMH Technologies a implémenté des commandes de bas niveau qui peuvent être intégrées dans une application plus complexe. Par exemple, le client peut appeler des commandes pour envoyer et recevoir des trames CAN à partir de sa séquence TestStand à l’aide de la DLL fournie par SMH Technologies. Il peut développer une application de haut niveau en utilisant les commandes de bas niveau de ce pilote et effectuer


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.