1NCE augmente la bande passante de ses connexions IoT cellulaires

20 mai 2021 // Par A.Dieul
1NCE augmente la bande passante de ses connexions IoT cellulaires
1NCE, premier opérateur au monde en connectivité IoT à un tarif tout inclus, augmente le débit de données maximum disponible pour les communications avec les objets connectés de ses clients nouveaux et existants. Au lieu de jusqu’à 128 kbit/s comme précédemment, un débit jusqu'à 1 Mbit/s est désormais disponible dans les deux sens montant et descendant.

Tous les clients bénéficient de cette nouvelle bande passante, mais surtout ceux qui ont des projets IoT où l'efficacité énergétique est un critère important en plus de la haute disponibilité.

Contrairement aux enjeux de nos smartphones et applications grand public, la connexion des capteurs et boîtiers professionnels pour les applications intelligentes de l'internet des objets est moins une question de débit de données élevé qu'une question de disponibilité en tout lieu, de faible latence et d’une autonomie de fonctionnement sur de longues durées. En effet, des données typiquement assez simples telles qu’une position géographique, une température, un pourcentage d'humidité, un niveau de remplissage d’un réservoir ou une vitesse, peuvent être transmises rapidement, même avec un débit de données relativement faible.

Le service de connectivité IoT proposé par 1NCE couvre 2G, 3G, 4G, LTE-M et NB-IoT. Par défaut, le débit de chaque connexion était précédemment limité par 1NCE à un maximum de 128 kbit/s pour l’ensemble de ces technologies. L'augmentation de la bande passante jusqu'à un maximum de 1 Mbit/s profitera aux applications 3G, 4G et surtout LTE-M qui peuvent maintenant exploiter pleinement la bande passante offerte par cette technologie.

Temps de transmission plus courts et consommation d'énergie réduite

En tant que technologie LPWAN (Low Power Wide Area Network), le LTE-M est utilisé quand il est recherché une connectivité à faible latence et avec une bonne pénétration dans les bâtiments et que le NB-IoT ne suffit plus en raison de ses capacités de transmission nettement inférieures.

Contrairement au NB-IoT, le LTE-M prend également en charge la transition automatique et sans ré-enregistrement entre les différentes antennes des réseaux mobiles. Le LTE-M est donc bien adapté aux objets en déplacement, par exemple pour transmettre des données de localisation en quasi-temps réel. Comme il est possible de transmettre davantage de données en moins de temps, la consommation d'énergie de ces objets connectés peut être réduite. C’est particulièrement intéressant pour augmenter la durée de fonctionnement


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.